Un garçon de cinq ans porte le cercueil de sa petite sœur pour lui dire au revoir pour toujours

Un garçon de cinq ans s’occupait de sa petite sœur comme la prunelle de ses yeux et se sentait responsable d’elle. Il ne manquait jamais une occasion de l’embrasser et tout le monde était d’accord pour dire que leur amitié était sincère. Malheureusement, les choses ont vite pris une tournure dramatique.


La perte d’un être cher n’est pas un événement anodin. Cela change souvent les gens de façon inattendue. La tragédie et le deuil laissent souvent une trace indélébile et un grand vide se crée au plus profond de la personne. Vivre, c’est savoir affronter les moments de joie, mais aussi ceux de tristesse. Les épreuves et les tribulations nous rendent plus forts. Mais pour continuer le voyage, il est bon de savoir quand s’accrocher et quand lâcher prise. Continuez à lire pour en savoir plus. Ce couple, originaire d’Australie-Occidentale, a accueilli la paternité à bras ouverts. Leurs enfants étaient des trésors pour eux. Au fur et à mesure que leurs enfants grandissaient, le désir d’avoir un autre enfant se faisait sentir. Un vœu qu’ils ont immédiatement exaucé.


Il y avait de la joie et du bonheur et tout le monde était content de la naissance. La petite était une enfant vive, qui dormait et mangeait bien, et son développement était un plaisir à regarder. Son frère aîné est tombé fou amoureux d’elle. Une chose est sûre : Winifred complétait parfaitement la famille. Ce n’était pas parfait, et il ne fallut pas longtemps avant que la vie de la petite famille soit bouleversée. En mai 2018, Winifred est tombée malade et a commencé à vomir. Au départ, les parents pensaient qu’il s’agissait d’une gastro-entérite, mais la température de l’enfant a commencé à augmenter de façon alarmante, obligeant les parents à contacter un médecin. En effet, il avait remarqué une grosseur dure sur le ventre de sa fille, du côté droit. Il décide d’aller voir un médecin généraliste qui, avec l’aide de ses confrères, découvre que le foie de l’enfant est hypertrophié.


Après que Laurence ait rendu visite à sa femme à l’hôpital, Winifred a subi d’autres tests, dont un scanner. On leur a donné une chambre dans le service d’oncologie. Quelques heures plus tard, les Collard ont appris que leur petite fille avait un neuroblastome. La situation s’est encore compliquée lorsque le garçon a subi une greffe de cellules souches. Elle a été détenue à l’isolement pendant quatre semaines. Pendant ce temps, il n’a eu aucun contact avec ses frères aînés.
Heureusement, Winifred a retrouvé ses frères et sœurs le jour de Noël 2018 et tout le monde était heureux de passer les vacances avec sa famille. Mais l’euphorie n’a pas duré longtemps. Malgré le traitement, la fille ne s’est pas améliorée. Les Collard étaient constamment inquiets.
L’état de Winifred est devenu critique en mars 2019. Elle se sentait mal, perdait du poids et était toujours de mauvaise humeur. Les médecins ont dit aux Collard que le problème était dû à l’immunothérapie. Mais Meagan n’était pas convaincue. Le médecin n’avait donné aucun espoir à Meagan, disant que cela ne pouvait que soulager la douleur de la fille. Laurence était rentrée juste à temps pour donner un dernier baiser à sa petite fille. A 21h14, la petite Winifred a rendu son dernier souffle. Ce moment douloureux est resté gravé à jamais dans l’esprit du couple. La perte de Winifred a changé la famille Collard à bien des égards. Le couple a déclaré qu’il ne tenait plus les choses pour acquises et qu’il vivait pleinement chaque jour. Plus important encore, Meagan s’est rendu compte du peu de sensibilisation, de financement et de soutien pour le cancer infantile.

Like this post? Please share to your friends:
les meilleurs articles en français

Videos from internet

Related articles: